Une alimentation équilibrée et variée,
riche en minéraux et en vitamines

Dès qu'elle souhaite avoir un enfant, chaque femme devrait veiller davantage à adopter un mode de vie sain, avec une alimentation complète et soucieuse de sa santé.

Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ont des besoins nutritionnels particuliers en raison de leur maladie. En raison d'un taux élevé d'hormones masculines dans le sang, elles souffrent souvent de troubles de la maturation des ovules avec des règles irrégulières, voire absentes. Une résistance à l'insuline est également fréquente.

En cas de résistance à l'insuline, l'insuline, hormone produite par le pancréas, n'agit pas suffisamment sur les récepteurs des tissus qui traitent le sucre. Pour compenser, le pancréas sécrète davantage d'insuline, ce qui entraîne un excès d'insuline. 

En raison de la similitude de l'insuline avec le "Insulin-like Growthfactor (IGF)", qui joue un rôle déterminant dans le contrôle hormonal de l'ovaire, cela entraîne d'autres perturbations de la fonction ovarienne. En cas de SOPK, il convient donc de consommer en particulier des micronutriments qui ont un effet normalisateur sur le taux de glycémie et qui soutiennent l'insuline dans sa fonction. Les inositols, qui jouent un rôle dans la transmission de l'action de l'insuline à l'intérieur des cellules cibles, ont été bien caractérisés au cours des dernières années.

Formule forte à 3 composants pour les patientes atteintes du SOPK


Myo- et D-chiro-inositol dans un rapport médicalement raisonnable

Acide folique à haute dose

200 mg de DHA issu d'huile de poisson hautement purifiée
(pêche durable certifiée) de la marque mondiale principale Epax®.

Lire la vidéo

Qualité premium

Fabriqué en Allemagne

En savoir plus

Fertilovit® F PCOS

Fertilovit
Fertilovit® F PCOS

Gestion du régime alimentaire en cas de syndrome des ovaires polykystiques pendant la période de désir d'enfant